F-Secure FREEDOME

Trier par :
La localisation virtuelle protège votre vie privée et vous permet d'accéder à vos services de streaming favoris lorsque vous êtes à l'étranger.
Afficher l'article complet
En raison des exigences de la loi Digital Millennium Copyright Act (DMCA), nous ne pouvons pas prendre en charge BitTorrent ou toute autre application...
Afficher l'article complet
En raison de certaines limitations des systèmes d'exploitation, L'affectation des abonnements et la configuration de Freedome fonctionnent...
Afficher l'article complet
F-Secure Freedome vous permet de sélectionner l'emplacement par où tout votre trafic réseau est routé. Par exemple, si vous résidez en Allemagne et choisissez la Finlande comme localisation virtuelle dans Freedome, l'intégralité de votre trafic est routée via nos serveurs de passerelle en Finlande. Des services de géolocalisation ou de GeoIP sont disponibles sur Internet, tels que http://www.whatismyip.com/, qui tentent de déterminer la localisation de votre IP lorsque vous y accédez. Ces services fonctionnent généralement bien ; dans l'exemple ci-dessus, l'utilisateur allemand verrait que sa connexion est localisée en Finlande. Toutefois, ces services ne fonctionnent pas toujours comme prévu, car la géolocalisation d'adresses IP n'est pas toujours fiable. Parfois, les adresses IP en question peuvent être détenues par des sociétés multinationales ; par exemple, une société néerlandaise peut détenir des adresses IP localisées au Japon. Il existe plusieurs fournisseurs de bases de données GeoIP qui tentent d'associer les adresses IP à leurs villes et pays respectifs, mais ces bases de données ne sont pas complètes et peuvent contenir des informations incorrectes. Les adresses IP dans notre exemple au Japon peuvent apparaître comme étant néerlandaises dans les services GeoIP. Toutes les localisations virtuelles disponibles pour F-Secure Freedome se trouvent dans les pays indiqués dans notre interface utilisateur, même si un service GeoIP prétend le contraire. Article en anglais
Afficher l'article complet
Dans certains cas, par exemple, dans votre réseau domestique, vous devez configurer et définir le port d'accès pour vous connecter à Freedome. Notre produit iOS utilise la norme VPN IPSEC. Les ports pour iOS sont : UDP 500 - ISAKMP UDP 4500 - Encapsulation ESP UDP Article en anglais
Afficher l'article complet
Freedome ne peut empêcher les fuites d'adresses IP via WebRTC. WebRTC (Web Real-Time Communication) est une interface de programme d'application (API) communément utilisée dans les applications sans plug-in. WebRTC inclut une méthode permettant au serveur web de demander l'adresse IP locale par le navigateur web de l'utilisateur. Ainsi, le serveur peut obtenir l'adresse IP originale de l'ordinateur de l'utilisateur tant que le navigateur utilisé prend en charge WebRTC. Une solution VPN (comme Freedome et ses concurrents) ne peut pas désactiver WebRTC dans le navigateur web. Au mieux, nous pouvons inspecter le code JavaScript en provenance d'un serveur web et casser le code WebRTC. Toutefois, si le serveur web est un serveur https protégé TLS/SSL, tout le script Javascript est chiffré lorsqu'il est téléchargé depuis le serveur web sur le navigateur, et il est impossible pour Freedome de l'inspecter. Le code peut également être obscurci ou compressé, ce qui rend difficile de détecter WebRTC avec fiabilité. Par conséquent, il n'est techniquement pas possible de bloquer WebRTC avec Freedome. Pour éviter les fuites d'adresses IP WebRTC, vous devez désactiver WebRTC dans votre navigateur web. Malheureusement, ce n'est pas possible avec tous les navigateurs. Navigateurs actuellement sûrs (pas de prise en charge WebRTC) Internet Explorer pour ordinateurs de bureau Safari pour ordinateurs de bureau Navigateurs iOS Navigateurs actuellement affectés Chrome pour Android est actuellement vulnérable. Toutefois, vous pouvez désactiver WebRTC en saisissant chrome://flags/#disable-webrtc dans la barre d'adresse, puis sélectionner Aller à. Activez l'option, puis redémarrez Chrome pour appliquer la configuration. Firefox pour ordinateur de bureau est actuellement vulnérable. Vous pouvez désactiver WebRTC en téléchargeant un plug-in disponible sur le site des modules complémentaires de Mozilla https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/hap py-bonobo-disable-webrtc/. Chrome pour ordinateurs de bureau est actuellement vulnérable, mais une extension permet de désactiver la partie vulnérable de WebRTC. Cette extension est disponible sur le Chrome Web Store https://chrome.google.com/webstore/detail/webrtc-n etwork-limiter/npeicpdbkakmehahjeeohfdhnlpdklia/re .... La version actuelle du navigateur web par défaut d'Android est vulnérable. Il est préférable que vous utilisiez plutôt Firefox ou Chrome. Article en anglais
Afficher l'article complet
Si votre FAI propose des applications détaxées ou d'autres services Internet sans frais, vous pouvez être facturé pour ces services en utilisant Freedome. Pour éviter tout frais de données non désirés, assurez-vous que Freedome est désactivé lorsque vous accédez à ces services ou applications. Article en anglais
Afficher l'article complet
En bref, no. F-Secure ne conserve aucun type de données et n'enregistre pas le trafic de l'utilisateur. F-Secure en tant qu'entreprise n'est pas un fournisseur ou un opérateur de communication public. Par conséquent, la directive sur la conservation des données ne s'applique pas à nous. Notez que lorsque la Cour de justice de l'UE a rendu son verdict sur la nature excessive de la directive sur la conservation des données, La Finlande a déjà amendé sa législation nationale pour un meilleur respect de la vie privée des personnes en ligne. Pour cette raison l'obligation de conservation des données s'applique désormais uniquement à certaines entreprises. F-Secure, ou notre service Freedome, n'est pas concerné. Pour en savoir plus, reportez-vous au Chapitre 19, section 157 du « Finnish Information Society Code ». Article en anglais
Afficher l'article complet
Freedome utilise un puissant chiffrement pour chiffre tout le trafic réseau. Vous trouverez ci-dessous les détails techniques exacts des paramètres de chiffrement utilisés : Pour Android, Windows et Mac OSX Canal de contrôle : TLS, clés RSA 2 048 octets avec certificats SHA-256,AES-256 + HMAC-SHA1 Canal de données : AES-128 + HMAC-SHA1 L'échange de clés Diffie-Hellman est utilisé pour PFS (Perfect Forward Secrecy). Note: Les problèmes de résistance aux collisions SHA1 connus ne sont pas pertinents lorsque la fonction de hachage est utilisée pour HMAC-SHA1. L'utilisation de la fonction de hachage SHA1 dans l'algorithme HMAC ne nécessite pas de résistance aux collisions. Article en anglais
Afficher l'article complet
Oui, il est possible d'utiliser Chromecast avec Freedome sur PC, Mac et Android. Toutefois, sur Android, vous devez définir votre réseau Wi-Fi comme un réseau de confiance dans Freedome pour permettre à Chromecast de se connecter à votre périphérique Android via le réseau local. Malheureusement, cette fonctionnalité Réseau de confiance n'est pour l'instant pas disponible sur iOS. Par conséquent, tout le trafic réseau sur les périphériques iOS sont chiffrés et routés via l'emplacement virtuel que vous souhaitez utiliser. Notre passerelle ne peut plus router le retour du trafic vers votre réseau domestique local. Vous ne pouvez pas utiliser Chromecast lorsque Freedome est activé. Article en anglais
Afficher l'article complet
Avec F-Secure Freedome, vous pouvez sélectionner l'emplacement par lequel votre trafic réseau sera routé. Par exemple, si vous êtes situés en Allemagne, mais que vous sélectionnez la Finlande comme emplacement virtuel, tout votre trafic sera routé via nos serveurs de passerelle en Finlande. Certains services de géolocalisation (ou GeoIP) sur Internet, comme http://www.whatismyip.com/, essayent de déterminer l'emplacement de votre adresse IP lorsque vous y accédez. Généralement, ils fonctionnement bien ; l'utilisateur allemand de notre exemple précédent, s'il utilisait ce profil, verrait que sa connexion provient de Finlande. Toutefois, ces services ne fonctionnent pas toujours comme attendu, car la géolocalisation des adresses IP n'est pas toujours fiable. Parfois, les adresses IP en question peuvent être détenues par des multinationales ; par exemple, une entreprise néerlandaise peut posséder des adresses IP situées au Japon. Divers fournisseurs de bases de données GeoIP essayent de mapper les adresses IP à différents pays et villes, mais ces bases de données ne sont pas complètes et peuvent ne pas avoir les bonnes informations dès le départ. Tous les emplacements virtuels disponibles pour F-Secure Freedome se trouvent dans les pays présentés dans notre interface utilisateur, même si un service GeoIP indique le contraire. Article en anglais
Afficher l'article complet
En raison des exigences imposées par les règles Digital Millennium Copyright Act (DMCA), nous ne pouvons pas prendre en charge BitTorrent, ni d'autres applications de partage de fichiers P2P sur un grand nombre de nos sites de passerelles situés aux États-Unis ou hébergés par une entreprise basée aux États-Unis. Étant donné notre engagement envers la confidentialité et l'anonymat, respecter les exigences DMCA est un vrai défi pour nous. Par conséquent, nous avons décidé de bloquer techniquement le partage de fichiers P2P sur les passerelles VPN concernées. Lorsqu'un tel trafic est détecté par notre logiciel, la connexion réseau du VPN de l'utilisateur est temporairement bloquée par un pare-feu, n'autorisant plus que les services web (http/https) pour ce client. D'autres applications peuvent bien sûr être affectées par les restrictions. Ces restrictions tombent lorsque Freedome est déconnecté. Bien que BitTorrent soit un protocole parfaitement fiable et légal en tant que tel, et qu'il soit souvent utilisé à des fins légitimes, il est principalement utilisé pour le téléchargement et le partage de contenus protégés par des droits d'auteur, par exemple, des films. Toutefois, nous ne sommes pas capables de distinguer techniquement les utilisations légales des utilisations illégales de BitTorrent. Sites de passerelle actuellement limités par cette restriction : Australie Belgique Canada (Montréal) France Allemagne Hong Kong Italie Japon Mexique Pays-Bas Pologne Singapour Royaume-Uni États-Unis Article en anglais
Afficher l'article complet
Le nouveau profil de VPN Freedome sur iOS 8 s'affiche comme non assigné. Par le passé, les fichiers de profil VPN étaient téléchargés depuis nos serveurs. À partir de Freedome 2.0,, les profils VPN iOS sont configurés par notre application Freedome. Les profils configurés par des applications ne peuvent être signés, puisqu'ils sont configurés directement et ne sont pas des fichiers téléchargeables. C'est également le cas de ce profil. Nous avons décidé de passer à des profils configurés par application pour une question de facilité d'utilisation. Avec cette approche, vous pouvez désormais activer et désactiver le VPN Freedome via l'interface utilisateur de Freedome. Vous ne devez plus nécessairement passer par les paramètres iOS pour activer et désactiver notre produit. Le profil non signé ne compromet pas la sécurité de notre produit ; il est configuré directement par l'application signée elle-même, et la protection de la connexion ne change pas. Notre profil contenait à l'origine un client certifié signé par notre autorité de certification initiale : « Demo Client CA » initiale. Le nom de cette autorité de certification (AC) est désormais devenu « Freedome Clients », ce qui devrait éviter les confusions. Cette nouvelle AC est visible dans les nouveaux profils VPN installés après le 24 septembre 2014. Article en anglais
Afficher l'article complet
Dans certains cas, par exemple, dans votre réseau domestique, vous devez configurer et définir le port d'accès pour vous connecter à Freedome. Nos produits Android, Windows et Mac OS X utilisent le protocole OpenVPN. Les ports pour Android, Mac et Windows sont : Ports TCP/UDP dans la plage 2740 - 2749 TCP port 443 Article en anglais
Afficher l'article complet
Que bloque-t-il ? La fonctionnalité effectue les actions suivantes : Supprime tous les cookies définis par les réseaux publicitaires connus, en empêchant ces réseaux de traquer les visiteurs de site à site. Empêche tout le trafic HTTP entrant et sortant d'un domaine considéré comme*) un « domaine de tracking », tout en empêchant également les cookies existants d'être renvoyés à ces domaines. Force l'activation de l'en-tête DNT (Do Not Track) pour toute la navigation. Lorsque le site que vous consultez utilise des services d'analyse tiers connus de notre base de données ou charge des boutons « J'aime » de Facebook ou des publicités depuis des réseaux publicitaires, Freedome bloque complètement ces demandes, ou en retire les cookies. Ces tiers ne peuvent plus traquer les sites sur lesquels vous naviguez. Nous ne bloquons pas le trafic de votre navigateur vers le site que vous consultez. Le blocage des cookies du site que vous visitez interrompt facilement les sessions de connexion, les préférences stockées et d'autres fonctionnalités importantes. Nous sommes particulièrement attentifs à la confidentialité et nous nous engageons à la protéger sans sacrifier l'ergonomie de la navigation Internet. L'anti-tracking de Freedome est très efficace contre le tracking sur les pages web (sur une page normale, Freedome bloque entre 8 et 10 éléments de tracking). Freedome bloque également le tracking dans les applications mobiles (pas simplement la navigation web). Les laboratoires de sécurité F-Secure exécute un service de réputation en temps réel utilisé par les services Freedome. Ce système de réputation dispose d'informations sur ce qui est considéré comme du tracking par les analystes/laboratoires F-Secure. La liste détaillée des domaines et des URL bloqués est considérée comme un secret commercial F-Secure et ne peut être fournie en tant que telle. Que ne bloque-t-il pas ? Freedome ne bloque pas le tracking du trafic HTTPS parce que cela nécessite une attaque de l’intercepteur contre le protocole HTTPS et nous avons décidé que les risques présenté pour la sécurité liés dépassaient les intérêts en matière de confidentialité. Que révèlent les statistiques ? Les statistiques anti-tracking dans l'interface utilisateur principale de F-Secure Freedome n'indiquent actuellement que le montant total de demandes web (HTTP) bloquées ou dont les cookies ont été filtrés pour empêcher le tracking. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de fournir des informations plus détaillées sur le contenu bloqué avec la version actuelle de Freedome, puisque nous n'enregistrons pas le trafic pour des raisons de confidentialité. Les versions ultérieures proposeront plus d'informations pour les utilisateurs qui le souhaitent. Si je soupçonne qu'un contenu n'est pas bloqué alors qu'il devrait l'être ou est bloqué alors qu'il ne devrait pas l'être, comment puis-je soumettre un rapport de faux négatif/positif ? Si vous pensez que nous avons commis une erreur lors du classement d'un objet, contactez notre support et faites un rapport via la Communauté. Article en anglais
Afficher l'article complet
Les emplacements virtuels préservent votre vie privée et vous permettent d'accéder à vos services de streaming préférés quand vous êtes à l'étranger. Lorsque vous vous connectez à Internet, votre appareil se voit attribuer une adresse qui identifie votre localisation. Avec Freedome, vous avez la possibilité de sélectionner un emplacement virtuel de manière à ce que votre appareil dispose d'une adresse dans le pays de votre choix. En mode automatique, Freedome utilise le serveur le plus proche de vous pour vous offrir la meilleure connexion possible. Note: Votre périphérique connaîtra toujours son emplacement réel, même sans GPS, et l'application est peut-être autorisée à l'utiliser. Freedome vous permet actuellement de choisir parmi les emplacements virtuels suivants : Australie Belgique Canada (Montréal et Toronto) Danemark Finlande France Allemagne Hong Kong Italie Japon Mexique Pays-Bas Norvège Pologne Singapour Espagne Suède Royaume-Uni États-Unis (Côte Est, Nord-Ouest, Sud et Côte Ouest) Nous ajouterons davantage d'emplacements dans un avenir proche. Article en anglais
Afficher l'article complet
Freedome analyse le trafic HTTP et bloque actuellement les packages d'application Android (fichiers .apk) considérés comme dangereux. À des fins de test et de démonstration, Freedome analyse également tous les fichiers téléchargés depuis certains domaines, comme .eicar.org et .amtso.org. L'analyse de fichiers effectuées est aussi rigoureuse que celle effectuée par F-Secure avec les autres produits. Freedome sélectionne attentivement les types de fichiers en raison de problèmes de performances pour le moment. À l'avenir, l'analyse anti-virus s'étendra afin de couvrir une vaste gamme de fichiers et de protocoles en fonction de la réputation du domaine auquel vous accédez. Article en anglais
Afficher l'article complet